le Mastrou & Valrhona, notre sortie de rentrée, le 26 septembre 2017, en autocar : 2 visites et un bon repas partagé...

C'est par un beau temps doux d'automne que 42 voyageurs sont partis pour l'excursion.

Arrivés à la gare de Tournon-St Jean, à 10 H, c'est l'embarquement à bord du petit train « Le Mastrou », dans le wagon n° 8 réservé à l'ANR. Le convoi de 10 wagons est tracté par une locomotive de type Mallet, la 414 sortie d'usine en 1932.

Le Mastrou.jpeg

Trois heures ont été nécessaires pour chauffer les 3100 L d'eau à 200° et atteindre la pression de 14 bars de vapeur dans la chaudière, pour actionner les 4 pistons et prendre le départ.

La première partie du voyage se déroule entre les profondes gorges du Doux, affluent de la rive droite du Rhône. Longeant les précipices, le train y franchit environ 300 ouvrages d'art, ponts, viaducs, tunnels construits entre 1886 et 1891 par quelque 1000 ouvriers.

A la gare de Boucieu-le-roi, arrêt de 5 mn pour refaire le plein d'eau. Ce village, labellisé « village de caractère », est ainsi nommé, car en 1291, Philippe IV le Bel y crée la « ville royale de Boucieu ».

En amont et jusqu'à Lamastre, les paysages deviennent plus amples. Les passagers remarquent le manque d'eau dans la rivière et la sécheresse des prés, où des vaches en manque d'herbe fraîche nous regardent passer ! 4000 l d'eau et 700 kg de charbon ont été nécessaires pour effectuer les 28 km de montée (240 m de dénivelé) jusqu'à Lamastre où nous arrivons vers midi.

Après le repas dans le charmant village du Crestet, nous partons pour la Cité du chocolat Valrhona. C'est d'abord le parcours libre de visite pédagogique. Puis un animateur nous réunit tous dans l'arène de l'atelier du chocolat. Il nous y explique la production, allant de la cabosse (fruit du cacaoyer), jusqu'au séchage des fèves dans les plantations, leur expédition par bateaux, puis la torréfaction à Valrhona.

Ensuite nous apprenons à déguster (et non pas à manger) le chocolat noir : comme pour un vin, observer, respirer, écouter, puis découvrir les saveurs, (amer, acide) les arômes différents (fruité, floral). Après un passage dans la boutique, où les gourmands peuvent encore profiter de quelques douceurs, nous regagnons l'Isère.

Jacqueline Devise